AgroalimentaireFiches techniquesFormulationQualité

beCPG, un atout pour la formulation de vos produits

By 3 mars 2021avril 13th, 2021No Comments

A la base de toute innovation alimentaire, la formulation joue un rôle décisif. C’est elle qui sera à l’origine du goût et de la texture des aliments, mais c’est également elle qui déterminera la qualité nutritionnelle, les allergènes, et les allégations de votre produit.

Le logiciel beCPG vous aide à gérer les calculs nécessaires à la formulation de vos innovations : rendements, pertes, portions, masses, volumes ou pourcentages, notre PLM devient le meilleur allié de votre équipe R&D. Conçu pour le travail collaboratif, les documents et les recettes sont toujours à jour : idéal pour le télétravail !

Tourné vers l’agroalimentaire, notre logiciel vous permet de gérer des cahiers des charges spécifiques. Ingrédients interdits ou limités, origines géographiques à favoriser : beCPG s’occupe de vérifier que votre recette correspond à vos besoins. Et grâce à une nouvelle fonctionnalité dans notre dernière version 3.2, vous pouvez également formuler sous contraintes, pour optimiser par exemple le prix matières premières, ou pour améliorer le profil nutritionnel, en fonction des contraintes et des bornes que vous aurez indiquées au système.

Le module formulation de beCPG est entièrement adaptable et modulable à vos besoins : vous pouvez ajouter des calculs propres à votre industrie (naturalité, pourcentage d’ingrédients bio, score interne, etc.) pour automatiser une partie de votre travail et vous permettre de vous focaliser sur votre cœur de métier.

 

 

Anticiper les tendances du marché : le cas du clean label

Alors que les applications Yuka et Open Food Facts régissent désormais les habitudes alimentaires d’un grand nombre de consommateurs, les industriels cherchent la parade pour répondre à la demande de transparence des consommateurs.

Pour contrer l’influence grandissante des applications, certains préfèrent opter pour un système plus encadré. Longtemps honni des industriels qui critiquent notamment son aspect simpliste, le Nutri-score est l’un des principaux bénéficiaires collatéraux du succès des applications de notation.

C’est le cas de Fleury Michon, l’un des premiers industriels à s’être positionné en faveur du logo. L’entreprise a décidé de l’apposer sur tous ces produits : « Certes, le Nutri-score n’est pas parfait. Mais en faisant le choix d’utiliser cet outil, nous disons aussi aux consommateurs “voyez, nous n’avons rien à cacher” « , explique David Garbous, le directeur marketing et stratégique de la marque vendéenne1.

Face à cette demande de transparence, il devient particulièrement nécessaire d’anticiper le choix des consommateurs. beCPG vous permet de calculer automatiquement les coûts, les allergènes, les ingrédients, les nutriments, le Nutri-score et les allégations de vos produits. beCPG gère plusieurs réglementations (Agroalimentaire, Cosmétique, Compléments alimentaires) dans plus de 70 pays (Europe, US, Canada, Chine, Australie…).

Avec beCPG il devient plus simple de proposer des produits plus sains aux consommateurs et donc d’adapter les préparations en fonction des résultats.

Très rapidement vous pouvez simuler l’impact de changements sur un produit existant, vérifier sa conformité réglementaire, son coût et ses scores nutritionnels, en faisant un outil idéal pour les équipes R&D et Qualité.

 

 

 

 

Veiller au bon respect de la réglementation

Vache folle (1986), dioxine dans les volailles (1999), crise d’E. coli (2011), viande de cheval (2013), ou encore œufs au fipronil (2017) : les scandales sanitaires de ces dernières décennies ont façonné la législation alimentaire mondiale, la France étant d’ailleurs championne européenne des sanctions les plus lourdes2.

En 2010, plus de la moitié des Français pensaient que les aliments qu’ils mangent nuisent à leur santé, et qu’on ne leur dit pas la vérité sur les dangers des produits alimentaires3. Cette méfiance généralisée a conduit à un durcissement de la législation autour des produits alimentaires, et il devient aujourd’hui de plus en plus chronophage pour les industriels de l’agro-industrie de gérer manuellement la bonne application des réglementations, toujours plus complexes. Mais l’erreur est inenvisageable, car l’impact d’un scandale peut se révéler fatal pour une marque (2 français sur 3 changent leurs habitudes alimentaires en cas de scandale alimentaire4).

Pour gagner du temps, faites confiance à beCPG : notre solution PLM calcule vos données réglementaires (allergènes, nutriments, étiquetage INCO, etc.), et génère automatiquement vos fiches techniques & spécifications clients. Entièrement customisable, il vous est également possible de rajouter les informations propres à votre entreprise.

Et bien sûr, nous suivons l’évolution de la réglementation au niveau mondial pour mettre à jour notre solution PLM ! Retrouvez nos autres articles sur l’évolution de l’étiquetage nutritionnel au Canada et aux USA.

 

Qu’attendez-vous ? Contactez-nous dès aujourd’hui pour demander une démo ou un essai gratuit !

 

 

 

Sources :

1 : https://www.usinenouvelle.com/article/face-au-phenomene-yuka-les-industriels-cherchent-la-parade.N804845

2 : https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/les-scandales-alimentaires-ont-faconne-le-droit-francais-1012136

3 : https://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/humagora/articles/les-francais-face-aux-scandales-alimentaires

4 : https://fr.statista.com/statistiques/944563/scandales-alimentaires-impact-sur-la-consommation-france/